Prix du livre : les jeunes libéraux-radicaux ont eu raison sur toute la ligne

Philippe Nantermod

Philippe Nantermod

Prix du livre : les jeunes libéraux-radicaux ont eu raison sur toute la ligne

La campagne sur le prix unique du livre de 2012 a été marquée par l’omerta imposée par le cartel des importateurs et les jeunes libéraux-radicaux se sont engagés presque seuls contre tous pour finalement remporter une victoire devant le peuple. Moins de six mois après le vote, le rapport du secrétariat de la Commission fédérale de la concurrence montre que tous les arguments soulevés par les référendaires étaient justes et qu’un espoir de voir le marché se décartelliser apparaît enfin.

Les jeunes libéraux-radicaux se réjouissent du rapport du secrétariat de la Comco portant sur la prochaine condamnation des diffuseurs – ou importateurs – de livre en Suisse. Les opposants au prix unique du livre ont toujours souligné l’existence d’un cartel d’importateurs qui asphyxiaient le marché tant pour les libraires que pour les lecteurs.
Grâce au refus exprimé par le peuple le 11 mars, l’autorité supérieure de la concurrence a pu terminer son rapport et prendre enfin les décisions qui s’imposent La lourdeur des amendes prévues montre à quel point les pratiques des diffuseurs – tous en mains de maisons d’édition françaises – étaient inacceptables dans un pays libéral.
Grâce notamment à l’engagement des jeunes libéraux-radicaux, les libraires suisses pourront désormais acquérir des ouvrages importés à des prix corrects et ainsi devenir plus compétitifs face au géant Amazon. De leur côté, les lecteurs ne seront enfin plus considérés comme des vaches à traire par des multinationales étrangères comme Lagardère qui se sont trop gavées jusqu’à ce jour.

Commentaires

  1. Bonjour,
    A ma connaissance, un délai a été donné aux sociétés concernées pour prendre position sur la question et sur les reproches qui leur sont fait, délai qui a été prolongé.
    Une décision formelle devrait bientôt tomber de la part de la COMCO en matière de sanction, décision soumise à recours au TAF.
    On attend… on attend.

  2. Bonsoir, j’aurais aimé savoir si depuis août dernier il y a eu une quelconque amélioration dans ce sujet ? Avez-vous des informations ?
    Merci d’avance.


Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

 Facebook

Twitter

@nantermod