Après le prix unique, le "lieu unique" du livre?

Philippe Nantermod

Philippe Nantermod

Après le prix unique, le "lieu unique" du livre?


Emission Forum de la RSR du 21 août 2011
On a beaucoup parlé du prix unique du livre. Voilà quelques jours qu’en France c’est plutôt le lieu unique du livre qui fait débat. Lors d’une interview à Europe 1, Jean-Marc Roberts, directeur des éditions Stock a exprimé ses craintes de la vente en ligne sur internet qui va détourner les lecteurs du livre. Depuis, il enchaine les interviews et les débats en France. Qu’en dit-il aujourd’hui, quelques jours après le début de cette affaire? Le débat entre Jean-Marc Roberts et le le leader de la lutte contre le prix unique du livre en Suisse romande, Philippe Nantermod, député suppléant libéral-radical valaisan.
[dewplayer: http://download.rsr.ch/la-1ere/programmes/forum/2011/forum_20110821_standard_developpement-6_8e732c91-7b15-4067-9574-d48945f980be-128k.mp3]

Commentaires

  1. Ce qui est grave c’est que les gens défendent leurs acquis et ne veulent pas évoluer. C’est malheureux pour ces gens, mais le monde évolue. Les comportements évoluent. Ceux qui n’évolueront pas avec ça vont mourir.
    Au moins Jean-Marc Roberts en est conscient, mais lui non plus ne veut pas tout recommencer.

  2. Le plaisir , d’avoir dans ses mains un livre en 3d , le plaisir d’aller chez le libraire prendre le temps de choisir d’échanger avec (le) la vendeuse qualifiée, une forme de qualité de vie !prendre le temps, que du bonheur tout cela crée se que l’on appelle les rencontres, les échanges, alors bien sur l’un empêche pas l’autre ! l’objet le livre disparaissant au profit de l’efficacité numérique froide et sans âme me paraît impossible car il nous coupe de plusieurs de os sens lorsque l’on lit un livre papier il y a l’odeur de l’encre, la couverture petite oeuvre d’art que l’on transporte dans sa poche comme un petit fétiche secret ,il nous lie à l’écrivain il vit toujours avec son temps traverse les âges sans prendre une ride, il est celui qui les relient alors je ne pense vraiment pas que le livre numérique remplacera le livre papier tant que l’homme gardera ses sens et son bon sens .

  3. Bonjour Monsieur !
    Merci beaucoup pour votre message.
    Sur le principe, toute initiative qui vise à tenter de nouvelles options pour le livre me paraît bonne. Comme tout média, le livre doit s’adapter à l’évolution de la société et du fonctionnement de celle-ci, et j’imagine que la numérisation des livres et l’ajout de services y relatifs ne peut que profiter à l’édition…
    Très cordialement,
    Philippe Nantermod

  4. Bonjour M.Nantermod,
    C’est avec une grande attention que j’ai suivi votre intervention par rapport au prix unique et au lieu unique du livre en France.
    Nous proposons depuis peu aux éditeurs un outil de copie numérique leur permettant de mettre à disposition des lecteurs des services en plus autour du livre papier, notamment une version électronique de ce même livre.
    Quel est votre opinion vis-à-vis de telles initiatives ?
    Merci d’avance,


Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Actualité

 Facebook

Twitter

@nantermod