Loi sur les étrangers: le PLR gagne sur toute la ligne

Philippe Nantermod

Philippe Nantermod

Loi sur les étrangers: le PLR gagne sur toute la ligne

Communiqué de presse du PLR valaisan du 13 septembre 2012

Le Parti libéral-radical a remporté, après des mois de palabres, toute une série de victoires concernant la nouvelle Loi d’application du droit fédéral des étrangers. Consultation des communes, intégration, expulsion des criminels étrangers : les députés PLR ont su à chaque fois trouver une majorité. Il en va de même en matière d’allocations familiales.

Le Parti libéral-radical est très satisfait des décisions du Grand Conseil valaisan de ce matin. La proposition d’ouvrir une enquête en vue de l’expulsion lors d’une condamnation liée à une infraction très grave par un étranger a été soutenue, après maintes discussions (la proposition avait été déjà soumise en automne 2010..), par une large majorité du parlement.
De même, le principe d’aviser les communes avant l’ouverture d’un centre de requérants d’asile sur leur territoire a remporté une victoire de justesse, par 61 voix contre 60. La solution choisie mettra ainsi la pression sur le département qui devra soumettre très prochainement un projet d’acte législatif permettant d’intégrer les communes au processus décisionnel. Dans l’intervalle, les intérêt des communes devront obligatoirement être pris en compte. En matière d’intégration, le PLR se félicite que ses propositions amenées en plénum et dans les commissions aient été soutenues sans opposition majeure.
Les allocations familiales constituent un autre grand succès du PLR. Malgré les multiples refus de trouver une solution exprimée par la Conseillère d’Etat, les familles recomposées seront enfin mises sur un pied d’égalité avec les familles traditionnelles et bénéficieront aussi du supplément dès le troisième enfant.
Les indépendants quant à eux échapperont à une trop lourde taxation de leur revenu. Contre l’avis du département, le PLR a obtenu que le taux d’imposition soit différencié selon le statut, assurant ainsi des cotisations plus légères pour ceux qui ne profiteront que peu du nouveau régime d’allocations familiales.
Enfin, en matière de naturalisation, le PLR est à moitié satisfait du choix d’assouplir les règles de domicile dans la commune. Celles-ci restent trop chicanières pour de nombreux jeunes contraints d’être mobiles professionnellement et familialement.

Commentaires

1 Commentaire

  1. i reckon we’ve both only implemented a few costly getting bigger whilst we have been with, or he or she is simply just also turned above that will.


Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

 Facebook

Twitter

@nantermod